Pose de la Première Pierre – Nouveau siège du Port Autonome de Strasbourg

La cérémonie de pose de la première pierre du Nouveau siège du Port Autonome de Strasbourg, a eu lieu le 15 janvier dernier.

L’évènement s’est tenu en présence de Catherine Trautmann, Jean-Louis Jérôme et Robert Herrmann.

L’implantation du nouveau siège se situe aux portes du projet de renouvellement urbain des Deux Rives, à proximité immédiate de l’ilot Coopérative et de l’ilot Starlette. Situé entre un port et une ville dont les limites deviennent de plus en plus poreuses, ce pôle économique, industriel et logistique exceptionnel restait en marge de la ville (crues, glacis militaire, risques industriels, …). La richesse des paysages singuliers qu’il dessine mais aussi des espaces naturels qu’il cache, passe de l’intimité à la fabrique d’une nouvelle urbanisation. La mixité qu’il accueille depuis de nombreuses années (entreprises, industries, lieux de vie, ateliers d’artistes, habitations, tourisme) est appelé à se renforcer et gagner en lisibilité.

Les enjeux du nouveau siège sont les suivants :
– présenter une identité architecturale autour de la notion de représentation et qui véhicule l’image institutionnelle du Port Autonome de Strasbourg
– créer un outil pérenne et performant
– proposer une réponse urbaine forte et pertinente qui positionne le nouveau Siège dans son futur environnement
– agencer des espaces de qualité, innovants qui répondent aux attentes des futurs usagers

Le nouveau Siège du Port Autonome de Strasbourg est implanté le long de la rue du port du Rhin. Sa position et sa physionomie en font un signal qui marque l’entrée du domaine portuaire. Le bâtiment est conçu comme une nouvelle “capitainerie” qui s’inscrit dans un environnement patrimonial et portuaire  marquant.
La cohérence de cet objet singulier est perceptible en entrant dans le port, par la rue de Lubeck, la rue du péage, la rue du port du Rhin, mais aussi depuis le Bassin du Commerce. La conception des espaces intérieurs est conditionnée par la volonté de mettre en place des lieux confortables, agréables et efficaces. C’est une démarche “bienveillante” qui guide l’organisation des bureaux autour d’un grand foyer qui accueille les espaces partagés eux-mêmes connectés à des terrasses généreuses. Le choix des matériaux fait référence à l’architecture navale et aux aménagements intérieurs des navires.

La livraison est prévu au printemps 2020, pour un budget d’environ 8,8 M€ H.T.